MARSSAC IN'

06 juillet 2022

Plan Climat du GRAND ALBIGEOIS.

Notre agglomération du GRAND ALBIGEOIS a créé 48 fiches pour répondre au projet de plan Climat-Air-Énergie territorial. Dans cet article, voici des suggestions pour répondre à la consultation publique. Concrètement, qu'est ce qu'on pourrait faire, notamment sur notre commune de Marssac?
http://www.grand-albigeois.fr/1678-consultation-publique.htm



ISOLER :

Inciter les propriétaires privés et publiques à isoler les habitats, les bâtiments administratifs et les entreprises, car l'utilisation de la climatisation systématique est dramatique pour notre climat!
 
- L'école Maternelle de Marssac est mal isolée. Pendant la canicule de juin 2022, les températures à l'intérieur des classes pouvaient dépasser les 35°C. Il faut réhabiliter de manière durable ce type de bâtiment public en privilégiant l’emploi de matériaux locaux et/ou l’emploi de matériaux biosourcés ou recyclés. Il faut rapidement isoler l'école par l'extérieur (mur et toiture), changer les menuiseries et créer des casquettes pour protéger toutes les ouvertures qui sont orientées au soleil direct.
 
- Pour diminuer la consommation de la climatisation et du chauffage, il faut isoler la Mairie de Marssac (mur et toiture).


BATIR AUTREMENT :

La construction neuve a un fort impact sur l'environnement. Entre la production des matériaux, les déchets générés, l'énergie dépensée, le bilan est très lourd.

- Le PLUI de notre territoire pourrait être repensé afin d'artificialiser le moins possible les sols. A Marssac, encore 42 HECTARES sont en cours d'artificialisation pour une énième zone industrielle?! A chaque commune sa zone d'activités économiques. Les élus y voient sûrement un moyen de redorer l'image de la ville et d'attirer des ressources. Mais elles se sont tellement multipliées qu'elles se font concurrence. Sur le Grand Albigeois, certains parcs d'activités sont en perte de vitesse, locaux vides, bâtiments dégradés... pour la plupart leur état devient médiocre après quelques années et nous pouvons y trouver beaucoup de bâtiments vides. Bien entendu, sur la zone d'activité Eco2 Rieumas, il est prévu 1/3 de parc paysagé autour de ces immenses entrepôts afin de compenser un peu l'artificialisation de terres agricoles. Mais il faudrait avoir une réflexion globale au sujet de l'ensemble des zones d'activités/industrielles qui défigurent notre territoire. Pour créer des emplois, dans la Tarn, les entreprises ont-elles simplement besoins de locaux neufs?
Des solutions pour un aménagement durable des zones d'activité : http://multimedia.ademe.fr/catalogues/CTactiviteseconomiques/fiches/tech-3p68-69.pdf
 
Les plateformes logistiques, que les élus souhaitent attirer à l'entrée d'Albi, sont un modèle de développement économique et social très discutable : emplois précaires et douloureux, destruction de la biodiversité, centaines de camions supplémentaires jetés sur les routes du territoire...Soyons plus créatifs et ambitieux!
 
- Le PLUI pourrait exiger de construire avec des matériaux biosourcés afin de trouver des alternatifs au ciment et au bitume qui ne doivent plus être systématiquement utilisés . Cela aurait la pertinence et l'élégance d’inventer une architecture originale et apaisante. Soyons créatifs!
Exemples : Un documentaire signé ARTE : Architecture durable - La paille - Nature et technologie https://www.youtube.com/watch?v=GMOMYEDtbmY
- Nous avons toute l'intelligence et le savoir-faire pour construire sans détruire et sans nuire avec plus de verdure et de simplicité. Il suffirait de prendre le temps de "bien faire" ensemble et s'enrichir des expériences de communes qui ont déjà fait des éco-quartiers labellisés réussis.
 
- Exigeons la construction de bâtiments publics à énergie positive.


FORMER LES COMMUNES SUR LES ECONOMIES D'EAU :
Sur les 16 communes de l'agglomération, il faudrait former et accompagner les agents et techniciens à économiser d'eau. Si nos communes deviennent exemplaires dans leurs gestions, les habitants seront sensibiliser aux efforts.

A Marssac, nous pouvons - collectivité, professionnels et particuliers - changer bien des comportements en prenant des initiatives structurelles (Source : DIREN Champagne-Ardenne)

- mise en place systématique de compteurs d’eau ;
- systèmes de recyclage de l’eau
- dispositifs de limitation et réduction des débits (temporisateurs, mousseurs)
- choix de matériels économes
- réduction de la pression du réseau de distribution
- aménagement paysager tolérant à la sécheresse (espèces adaptées)
- méthodes efficaces d’arrosage et d’irrigation (irrigation raisonnée et de nuit)
- réutilisation des eaux pluviales (ou usées avec précaution)


ENERGIE :
- Le territoire va faire le choix de l'énergie solaire, ce qui semble cohérent avec sa météorologique. Pour installer l'énergie renouvelable des photovoltaïques, il ne faut surtout pas répéter les erreurs du passé en "artificialisant" le sol. Il faut être cohérent en utilisant des surfaces avec peu d'enjeux d'usage des sols. Les terres agricoles doivent le rester! Et les zones soit disant "délaissées" doivent être plantée et végétalisées.
  • A Marssac, de nombreux bâtiments communaux peuvent accueillir l'installation de photovoltaïques sur leur toitures (Mairie, Salle de sport, salle des fêtes, école...).
  • Marssac compte 3 zones d'activités : Vialette, Pelbousquié et Rieumas. Les installations photovoltaïques peuvent être étudiées sur les toits plats des entreprises et leurs parkings (en ombrières). Il faut collaborer et utiliser l'existant.
 
- Il faut que l'agglomération forme les administrations, les entreprises et les particuliers à la sobriété énergétique. Plus nous réduirons collectivement nos consommations et moins il y aura besoin de construire de coûteuses installations.

Toits et parking à Marssac



GERER NOS DECHETS :
- Broyage : La Mairie de Marssac sur Tarn (81) s'est engagée, aux dernières élections (2020), à acheter un broyeur collectif : où en est ce projet?
 
- Subventionner les associations et entreprises qui œuvrent autour du recyclage : Recyclerie, friperie...Les classer d'utilité publique pour le territoire.

 

DIMINUER LA POLLUTION LUMINEUSE :

Sur Marssac, plutôt que de renforcer l'éclairage publique (comme indiqué dans son PLUI), il faudrait, au contraire le réduire afin de protéger la biodiversité. En 2022, il est tout à fait possible de "requalifier" des quartier avec d'autres idées et moyens.Voici des outils intéressants, simples et efficaces :

PRIORISER LES DEPLACEMENTS DOUX :
Chaque quartier devrait favoriser les aménagements piétonniers et cyclables. Cette pertinence encouragerait les activités physiques, un facteur important pour le bien être et la santé de tous ses habitants.
 
- Pour Marssac on pourrait imaginer un réseau de pistes cyclables en étoile reliant tous les quartiers de la ville à son école qui est centrale. La ville de demain doit faire moins de place à la voiture et au transport routier. Source : https://www.durabrik.be/fr/actualite/la-durabilite/voici-pourquoi-nous-devrions-tous-habiter-sans-voiture
 
- Pour réduire les déplacements sur le territoire (agir pour la démobilisé), nous devons imaginer nos quartiers et nos communes, sur le concept que "tout ce dont nous avons besoin se trouve dans un rayon d’un quart d’heure, à pied ou à vélo". Cela passe par le le maintient et le développement des commerces et services de proximité. Il faut être courageux et cohérents en donnant un coup d'arrêt à l'expansion des zones commerciales.
 
- Les déplacements doux, c’est bon pour les commerces de proximité ! Les cyclistes et les piétons les dynamisent : ils effectuent leurs achats dans leur quartier, et s’arrêtent plus facilement et plus souvent.... des études ont démontré que contrairement aux idées reçues, que les clients qui viennent à pied ou à vélo dans les commerces y consomment et y dépensent plus que ceux qui viennent en voiture, car ils sont amenés à fréquenter les commerces plusieurs fois par semaine, vu les plus petites quantités qu’ils peuvent transporter et donc être tentés plus souvent par des achats non programmés ? Pour ces raisons, la Fédération des Usagers de la Bicyclette (FUB), les associations Droit D’Vélo douaisis ( http://droitdvelo.free.fr ) et l’ADAV recommandent l’installation de dispositifs de stationnement.. Sur les 10 m² d’une place de stationnement voiture, on peut facilement installer 4 arceaux (pour vélos). Ce qui représente, compte tenu du taux d’occupation des véhicules, jusqu’à 8 fois plus de clients et 5 fois plus de chiffre d’affaires pour nos commerces!
 
- Sur Albi, deux navettes 100% électriques et gratuites sillonnent le centre-ville. Puisque c'est une initiative financée par l’agglomération, pourquoi les communes en périphérie d'Albi n'en bénéficient pas aussi?
 
- A Marssac, il faudrait valoriser les arrêts de bus . Dans le centre-ville, ils sont dissimulés derrière des places de parking! Les personnes à mobilité réduite n'y ont pas accès. De plus, pour les usagers qui attendent, chaque arrêt de bus devrait être protégé de la chaleur en plantant des arbres et des plantes à proximité qui apporteraient l'ombre nécessaire (même s'il y a déjà un abris).

Arrêt bas à Marssac


 
GARDER DES ZONES NATURELLES et AGRICOLES au coeur de chaque commune :
Nos communes devraient intégrer des enjeux environnementaux tels que les corridors écologiques, l’équilibre entre développement urbain et préservation des espaces naturels, ou encore veiller à la mixité et de diversité des fonctions urbaines. Préserver et intégrer la nature en ville est un élément crucial pour la qualité de vie des habitants : outre l’intérêt en termes de gestion des eaux pluviales, de préservation des milieux humides et de la biodiversité, ou encore de lutte contre le phénomène d’îlots de chaleur urbains.
- On pourrait imaginer que Marssac prenne en compte la qualité de l’alimentation, cela fait parti du bien-être des français. Il faudrait garder des terres agricoles dans chaque quartier de la ville afin que les maraîchers bio et les petits paysans retrouvent une place stratégique. Ce type d’initiative préserverait l’identité de la commune, et aurait un impact direct sur la relation des habitants à leur alimentation. Marssac deviendrait gastronomique.
 
- Aider financièrement l'installation des maraîchers et paysans BIO. Subventionner les associations qui œuvrent à l'accompagnement des acteurs de l'agriculture paysanne.
- Créons une forêt Miyawaki au cœur de Marssac qui a besoin d'être arborée durablement. Il faut créer des forêts urbaines sur toute l'agglomération, les 16 communes doivent avoir des "pouvons verts". Exemple : Le collectif micro-forêt : https://cmft.fr/
 
- Pour végétaliser nos quartiers, priorisons les essences d’arbres et de plantes adaptées au climat et ne nécessitant pas d’arrosage.
 
- Pour l'entretien des "espaces verts", il faut imposer la gestion différenciée (un entretien durable) :
  • Tondre et faucher moins.
  • Laissez des zones de biodiversité en laissant les herbes hautes.
  • Définir des zones d’entretien par écopâturage
  • Imposer le broyage des tailles, qui seront utilisées sur place pour le paillage au pied des arbustes.
  • Prioriser les arbustes, vivaces et à la grande famille des plantes de terrain sec. Il faut privilégier les plantes durables dans le temps qui permettent de limiter la consommation en eau. L’avantage de l’utilisation des vivaces, c’est qu’elles sont agréables à regarder, elles représentent un réel gain de temps quand les annuelles imposent une période où tout est à faire en même temps. Le temps gagné peut ainsi être consacré au désherbage urbain qui se fait sans produits chimiques, et qui est de se fait beaucoup plus long. Si les vivaces vont vers un fleurissement durable et raisonné, leur implantation permet aussi de réelles économies sur le long terme.
 
- Pour favoriser les îlots de fraîcheur et offrir des espaces de nature aux enfants, Marssac pourrait faire  choix de transformer ses cours d’école. Adieu le bitume, place à des sols perméables et à la végétation.

exemple de fleurissement à Brantome en périgord


 

CREATION D'UNE MAISON ECO-CITOYENNE :

L'agglomération Albigeoise a besoin d'un espace pédagogique et ludique pour expérimenter et fédérer un maximum d'acteurs du territoire autour du développement durable. Ouvert toute la semaine, c'est un lieu qui donnera l'impulsion pour agir rapidement !
 
Exemple de la Maison écocitooyenne de Bordeaux Métropole :
https://maisoneco.bordeaux-metropole.fr/quest-ce-que-la-maison-ecocitoyenne

  • Une exposition permanente sur 3 grands thèmes : Habitat durable, Écocitoyens au quotidien, Nos milieux « naturels »,
     
  • Des expositions temporaires : une exposition créée par la Maison écocitoyenne chaque année (alimentation durable, biodiversité, mode responsable, gaspillage alimentaire, éco-mobilité…) et des accueils d’expositions d’autres institutions (ex. accueil de l’exposition Jardiner la Ville dans le cadre d’Agora 2017) 
     
  • Des rendez-vous réguliers : ateliers pratiques (réparation de vélos, couture, fabrication de cosmétiques, découverte de la cuisine végétarienne, fabrication de produits ménagers écologiques) et des balades commentées sur la nature dans la ville.
     
  • Deux permanences Espace Info énergie de deux heures chaque semaine.
     
  • Des rencontres éphémères : Conférences, débats, spectacles, projections… une programmation construite avec les associations, les entreprises et les partenaires spécialisés. 
     
  • Un espace ressources : livres et revues à consulter sur place, carnet d’adresses d’initiatives locales, documentation à emporter (Bordeaux métropole, Adème)

 

 







 





 

Posté par Anne P_ à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


30 mars 2022

Seconde vie pour l'ancienne ECOLE de Marssac?

Notre ancienne école est un bâtiment inoccupé depuis 3ans. Ne laissons pas cette jolie architecture emblématique se détériorer : nous pourrions l'occuper avec des projets d'avenir?

Ancienne Ecole de Marssac sur Tarn


"Comment les villes se réinventent?"  est un reportage #ARTE qui met en lumière des actions en faveur de l'environnement, de la culture et des citoyens. Notre commune pourrait s'en inspiré pour imaginer un plan d'urbanisme ambitieux et responsable adapté à notre cadre de vie.
https://www.arte.tv/fr/videos/100300-076-A/arte-regards-comment-les-villes-se-reinventent/

Voici 5 initiatives que d'autres villes ont décidé de mettre en place dans leur ancienne école :

#1 Une friperie dans l’ancienne école :
"Tous les jeudis après-midi, l’ancienne école du village trouve une seconde vie. Grâce au projet de friperie gratuite portée par la mairie, elle devient un lieu d’échange et de convivialité."

https://www.lindependant.fr/2019/12/28/la-friperie-de-mouthoumet-un-succes-annees-apres-annees,8631115.php




#2 "Mettre à profit les locaux de l’ancienne école, pour implanter des locaux d’activités dans le secteur de l’Economie Sociale et Solidaire, c’est l’expérience engagée par la commune d’Artigues-près-Bordeaux et Bordeaux Métropole."

https://www.bordeaux-metropole.fr/Grands-projets/Projets-d-amenagements/Urbanisme-transitoire/Artigues-pres-Bordeaux-l-ancienne-ecole-Bel-Air-devient-la-Belle-Aire

 

 

#3 Une médiathèque : "La mairie de Morancé a proposé un projet culturel, en offrant un service de lecture publique dans un lieu rénové, l'ancienne école, important pour les habitants et structurant pour le centre du village. Il a permis de sensibiliser les habitants à l'importance du patrimoine architectural, de la lecture et de la culture dans son ensemble. La bibliothèque sera un véritable centre culturel qui accueillera des événements variés: expositions, conférences..."

https://www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Auvergne-Rhone-Alpes/Actualites/Accompagnement-a-l-architecture/Une-nouvelle-mediatheque-voit-le-jour-a-Morance

 

#4 Une résidence d'artistes : c’est quoi ?
"Avant de partir en tournée, un groupe de musique, une troupe de théâtre, de danse ou de toute autre forme de spectacle vivant a besoin de travailler à la mise en place et la construction de sa création en matière de mise en scène, de son et de lumière. Ceci sur une durée de une, deux voir plusieurs semaines. Un spectacle de sortie de résidence pourra être donné dans cette espace."

https://www.muttersholtz.fr/vivre-a-muttersholtz/vivre-ensemble-a-muttersholtz/le-projet-culturel-de-muttersholtz/




#5 À Kolbsheim, une ancienne école va se transformer en lieu de rencontre entre les générations

https://pokaa.fr/2021/05/10/a-kolbsheim-une-ancienne-ecole-va-se-transformer-en-lieu-de-rencontre-entre-les-generations-asso/

 

...


Vous avez des idées pour redonner vie à l'ancienne école?
Communiquez les! Partageons les avec notre Municipalité!

ancienne école

 

11 mars 2022

[ A plusieurs? On s'améliore! ]

Venez! C'est du bricolage collectif, en toute simplicité à #marssac!
Pas "d'entre soi" juste de la bonne humeur pour améliorer nos jardins.
L'installation de nichoirs ne suffit pas, il faut, aussi, réfléchir à une approche globale dans nos jardins en créant des zones de #biodiversité.

Invitation

Posté par Anne P_ à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

08 septembre 2021

[ INVITATION ]

AGIR tout en créant du lien à Marssac sur Tarn! Mais que pourrions nous faire ensemble ?
#1 Observer la faune et la flore ?
#2 Protéger la biodiversité ?
#3 Échanger des savoirs et se prêter nos matériels ?
#4 Aménager un espace naturel ?
#5 Réduire nos déchets ?
#6 S'entourer de professionnels pour apprendre et transmettre ?
.....
Ajouter toutes vos idées !
📃Participez à un RDV de CONCEPTION collective pour définir ensemble notre charte et un plan d'actions... Comme le temps de chacun-ne est précieux, nous imaginons une rencontre efficace mais conviviale en septembre 😉
Si vous êtes interessés-es, contactez-nous par mail : marssacin@hotmail.com

241034320_410300040663185_8833824534452867067_n
Voici un mini docu très inspirant, non?
https://imagotv.fr/emissions/petit-manuel-de-resilience/8

 

 

Posté par Anne P_ à 15:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 juin 2021

- Réflexions sur l'urbanisme -

L'urbanisme désigne l'ensemble des arts, sciences et techniques relatifs à l'organisation de l'aménagement des agglomérations humaines. Et le plan local d’urbanisme est un document (PLU) communal ou intercommunal (PLUi) qui détermine les conditions d’aménagement et d’utilisation des sols.

Concernant, notre petite ville de Marssac (81) - dépendante de l'agglomération du Grand Albigeois - son PLUI est consultable ici :
https://www.grand-albigeois.fr/1548-le-dossier-de-plui-approuve.htm

6 sur 28



Que prévoit le PLUI pour Marssac? Voici un résumé :

Marssac, englobée dans la politique d'urbanisme du "Grand-Albigeois", a fait le choix de l’expansion démographique. Le PLUI, actuel, a pour principal objectif de densifier cette petite ville pavillonnaire : il prévoit, a lui seul, 230 logements neufs sur 3 nouveaux quartiers - La Briqueterie, La Combe Est et le Verdier - ainsi qu'une méga Zone Industrielle à l’entrée de la ville pour répondre à une hypothétique demande toulousaine - pouvant accueillir des entrepôts logistiques et des hub de distribution - .
 
Évidemment, sur chacune de ces nouvelles zones artificialisées , sont prévus des aménagements doux et végétalisées afin de respecter les règles environnementales en vigueurs : quelques rues paysagées, 1 zone de loisir et 1 accès au Tarn, quelques voies de déplacement doux, des bandes jardinées, une aire d'autoroute/zone industrielle paysagée....
 
Le PLUI, envisage aussi de retravailler la voirie existante pour "requalifier" des quartiers : Construire plusieurs rond-points et accentuer l'éclairage public. Dans son ensemble, le PLUI de Marssac donne la priorité au déplacement individuel en voiture et au poids-lourds (avec sa méga zone industrielle). Les liaisons douces sont timidement évoquées : peu de travaux seront engagés pour leur valorisation.
 
Ce PLUI fait remarquer la qualité de l'aménagement de la vieille ville et souhaite la remettre en valeur avec simplicité. Effectivement, cette zone végétalisée et arborée avec des placettes conviviales est caractéristique et en fait le plus agréable et sympathique quartier de la ville. Alors pourquoi ne pas partir de ce constat et s'en inspirer pour aménager le reste de la ville? Son architecture est également typique, pourquoi donc le PLUI actuel impose une architecture type "pavillonnaire du Var : est ce cohérent ?"

Constats et propositions :
La politique envisagée dans ce PLUI répond principalement à des déplacements démographiques, privilégiant des communes situées sur des axes autoroutiers comme Marssac, au détriment du reste du territoire. sans prendre le temps d'intégrer des notions de durabilité. Dans cette logique, à Marssac, les promoteurs s'accaparent le moindre terrain pour construire rapidement des habitats "bon marchés" : des cubes de bétons entourés de parkings. Les mini-pavillons sont, quand à eux, construits sans notion d'esthétisme, sur des terrains individuels clôturés si petits que les haies et les arbres n'auront que très peu de place. Évidemment, le moindre nouveau quartier necessite ses axes routiers et ses aménagements entièrement bitumés....

Si on réfléchissait notre ville en favorisant des quartiers alternatifs, pensés sur le long terme ? Une densification mal opérée dégrade la qualité de vie des habitants. Les projets qui s’inscrivent dans la démarche Durables répondent aux enjeux de demain en améliorant la qualité de vie de tous les habitants. On se doit, d'être exigeants et novateurs pour un avenir apaisé.
 
BATIR AUTREMENT :
La construction neuve a un fort impact sur l'environnement. Entre la production des matériaux, les déchets générés, l'énergie dépensée, le bilan est très très lourd.
 
- Le PLUI pourrait être repensé afin d'artificialiser le moins possible les sols de notre commune.
 
- Le PLUI pourrait exiger de construire avec des matériaux biosourcés afin de trouver des alternatifs au ciment et au bitume qui ne doivent plus être systématiquement utilisés . Cela aurait la pertinence et l'élégance d’inventer une architecture originale et apaisante. Soyons créatifs!
Exemples : Un documentaire signé ARTE : Architecture durable - La paille - Nature et technologie https://www.youtube.com/watch?v=GMOMYEDtbmY
 
- Nous avons toute l'intelligence et le savoir-faire pour construire sans détruire et sans nuire avec plus de verdure et de simplicité. Il suffirait de prendre le temps de "bien faire" ensemble et s'enrichir des expériences de communes qui ont déjà fait des éco-quartiers labellisés réussis.

 La niche aux oiseaux

NicheauxOiseaux_MaisonsJardins_Projets_Territoires-Rennes


PRIORISER LES DEPLACEMENTS DOUX :
Les nouveaux quartiers devraient favoriser les aménagements piétonniers et cyclables. Cette pertinence encouragerait les activités physiques, un facteur important pour le bien être et la santé de tous ses habitants. Pour Marssac on pourrait aussi imaginer un réseau de pistes cyclables en étoile reliant tous les quartiers de la ville à son école qui est centrale. La ville de demain doit faire moins de place à la voiture et au transport routier.

GARDER DES ZONES NATURELLES et AGRICOLES au coeur du village :
Notre ville devrait intégrer des enjeux environnementaux tels que les corridors écologiques, l’équilibre entre développement urbain et préservation des espaces naturels, ou encore veiller à la mixité et de diversité des fonctions urbaines. C'est important que notre ville se préoccupe de sa biodiversité et se protège des changements climatiques. Préserver et intégrer la nature en ville est un élément crucial pour la qualité de vie des habitants : outre l’intérêt en termes de gestion des eaux pluviales, de préservation des milieux humides et de la biodiversité, ou encore de lutte contre le phénomène d’îlots de chaleur urbains.
 
- On pourrait imaginer que Marssac prenne en compte la qualité de l’alimentation, cela fait parti du bien-être des français. Il faudrait garder des terres agricoles dans chaque quartier de la ville afin que les maraîchers bio et les petits paysans retrouvent une place stratégique. Ce type d’initiative préserverait l’identité de Marssac, et aurait un impact direct sur la relation des habitants à leur alimentation. Marssac deviendrait gastronomique.
 
- Créons une forêt Miyawaki au cœur de Marssac qui a besoin d'être arborée durablement.
Exemple d'une association locale : PROJET SILVA

Fôret projetsilva Le GarricSource : https://www.projetsilva.com/

 

DIMINUER LA POLLUTION LUMINEUSE :
Plutôt que de renforcer l'éclairage publique, il faudrait, au contraire le réduire afin de protéger la biodiversité. Il est tout à fait possible de "requalifier" des quartier avec d'autres idées et moyens.

42 HECTARES ARTIFICIALISES pour une énième zone industrielle?!
A chaque commune sa zone d'activités économiques. Les élus y voient surement un moyen de redorer l'image de la ville et d'attirer des ressources. Mais elles se sont tellement multipliées qu'elles se font concurrence. Sur le Grand Albigeois, certains parcs d'activités sont en perte de vitesse, locaux vides, bâtiments dégradés... pour la plupart leur état devient médiocre après quelques années et nous pouvons y trouver beaucoup de batiments vides. Bien entendu, il est prévu 1/3 de parc paysagé autour de ces immenses entrepots afin de compenser un peu l'artificialisation de terres agricoles. Mais qui aura envie d'aller se promener sur une aire d'autoroute?

Il faudrait avoir une réflexion globale au sujet de l'ensemble des zones d'activités/industrielles qui défigurent notre territoire. Pour créer des emplois, dans la Tarn, les entreprises ont-elles simplement besoins de locaux neufs?
Des solutions pour un aménagement durable des zones d'activité : http://multimedia.ademe.fr/catalogues/CTactiviteseconomiques/fiches/tech-3p68-69.pdf

Les plateformes logistiques, que les élus souhaitent attirer à l'entrée d'Albi, sont un modèle de développement économique et social très discutable : emplois précaires et douloureux, destruction de la biodiversité, centaines de camions supplémentaires jetés sur les routes du territoire...Soyons plus créatifs et ambitieux!

18Source : PLUI pour Marssac sur Tarn


CONCLUSION :
Marssac pourrait être audacieuse en menant des expériences qui placeraient l'environnement au centre de tous ses projets pour répondre aux enjeux climatiques qui nous concernent tous. Marssac deviendrait stimulante et inspirante.
 
La ville idéale est celle qui anticipe les enjeux de demain tout en répondant aux besoins actuels de ses habitants. Les citoyens sont fiers d’y vivre et d’y travailler. Elle intègre le végétal dans l’aménagement de tous ses espaces et elle prend soin de toutes les générations.
 
Notre ville pourrait mettre en valeur la variété de ses 7 quartiers plutôt que de se limiter à construire des zones pavillonnaires autour d’un noyau urbain central. Créer plus d’endroits intéressants à explorer et prendre soin de la conception des nouveaux lieux seraient des ambitions qui susciteraient de l’intérêt et du bien être pour tous les Marssacois-es. Notre ville mériterait ainsi qu’on l'explore et serait conviviale.
 
Une ville "où il fait bon vivre" ne repose pas seulement sur sa bonne gestion ou sur un plan d'urbanisme respecté! La douceur du cadre de vie, le respect de l'environnement, les activités culturelles doivent, au même titre, être pris en compte dans chaque projet de la commune.

 


06 mai 2021

[ AU JARDIN ] place au naturel et à la simplicité!

Beaucoup d'entre nous sommes prêts à revenir à une pelouse plus économe et respectueuse de l’environnement ! Voici 3 clés pour aider à franchir le cap (j'en parle avec aisance, puisque nous les avons adoptées chez nous) :

 

Jardin naturel : plantes sauvages

 

Jardin naturel : tondre moins

 

Jardin naturel : zones de bzzz

 

Cette méthode "différenciée" demande peu d’entretien : les voisins apprécieront d'entendre moins la tondeuse et nous avons plus de temps libre...

Pour aller plus loin dans cette démarche, nous pourrions demander à notre commune d'adopter ces méthodes pour entretenir les espaces verts, qu'en pensez-vous?

 

Tondez mieux

Posté par Anne P_ à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 février 2021

- Provoquer une rencontre à Marssac -

[ Ecocitoyen-ne ]🌿🌳🐝
"c’est se sentir concerné-e par le respect et la préservation de l’environnement et agir en conséquence dans sa vie quotidienne."

Grâce à ce blog et à sa page facebook, j'ai l'occasion 
de communiquer avec des habitants-es de ma commune ayant les mêmes aspirations. C'est une belle et agréable surprise d'avoir des discussions locales sur des sujets d'actualité qui nous concernent!
Cela me motive à organiser, en Mars 2021, une rencontre entre Marssacois-es pour croiser toutes ces belles énergies! Nous pourrions ainsi discuter, réfléchir, partager collectivement. Nous avons tous des talents différents qui peuvent se compléter pour améliorer le cadre de vie de tous. Un premier projet pourrait, peut-être, voir le jour ?

Envoyez-ici- un message en MP
Pour recevoir une invitation.📩

INVITATION RENCONTRE



Posté par Anne P_ à 21:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 janvier 2021

2021! Ensemble?

Citoyenne Marssacoise, j'ai ressenti le besoin, pendant le 1er confinement, de créer Marssac'IN afin de partager des projets écocitoyens. A ce jour, il ne s'agit que d'un blog et de sa page Facebook... Mais, rapidement, cette initiative m'a permis de communiquer avec d'autres habitants soucieux de notre environnement. C'est une belle et agréable surprise d'avoir des discussions locales à ce sujet!

Voeux

 


Pour cette nouvelle année, je fais le souhait d'organiser à Marssac, dès que possible, une rencontre pour croiser toutes ces belles énergies! Nous pourrions ainsi discuter, réfléchir, partager collectivement. Un premier projet pourrait, peut-être, voir le jour. Vous êtes partants-es ?

Posté par Anne P_ à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 décembre 2020

{ DES FÊTES AUTREMENT }


N
oël peut être tout aussi MAGIQUE avec du responsable, du DIY, de l’immatériel, du local ! En cette période, "consommer moins, mais consommer mieux" fait particulièrement du bien...On explore dans cet article quleques pistes :

 


CALENDRIER DE L'AVENT :


Des petits papiers dans un bocal décoré : 
Chaque jour, jusqu'au 24 décembre, on pioche "une idée, un conseil, un petit pas à faire, une astuce, une pensée pour sourire et réfléchir…" et la douceur d'un bonbon!

Ce Calendrier de l'Avent original est à retrouver ici : https://kaizen-magazine.com/article/noel-kalendrier-de-lavent-2020/

Calendrier de l'Avent 2020

 

DÉCO


Réaliser un SAPIN ALTERNATIF c'est plus fun : cette tendance commence à s'imposer et on s'en réjouit (d'ailleurs nos communes devraient s'y mettre, non?) ! Il existe mille façons de concevoir soi-même son sapin de Noël sans causer de dommages à l'environnement. C'est tellement plus satisfaisant d'être créatif  et ça devient un  joyeux moment si on peut le bricoler avec les enfants qui nous entourent, :D
Voici 10 idées inspirantes en cliquant sur ce lien : https://www.notretemps.com/famille/petits-enfants-grands-parents/noel-10-idees-ecolos-sapin,i207368

GSapin lumineuxMoyenneMoyenne

 

REPAS

Choisir la SIMPLICITÉ, en n'achetant que des produits de QUALITÉ (de saison, locaux et Bio).  Pour cela, pourquoi pas se lancer un petit défi "zéro Grande Surface" pour le Menu de Fête  ! Voici des recettes qu'on testeraient bien chez nous :
https://www.marieclaire.fr/cuisine/15-recettes-faciles-pour-un-noel-vegetarien,1360145.asp

On oublie la vaisselle et les serviettes jetables, évidemment !
Nous sommes nombreux à posséder un joli service de table qui n'attend qu'à être sorti et si "faire la vaisselle" vous fait peur : pas obligé, non plus, de sortir toutes les pièces ;-)


CADEAUX

Cadeau Do It Yourself : 10 idées tendances https://www.bebechangelavie.com/2018/12/03/idees-de-cadeaux-fait-maison/

BOUGIES Marie-claire


Cadeaux immatériel : Des places de spectacles ! Nos artistes ont particulièrement besoin de nous (et nous avons particulièrement besoin d'eux!).
Agenda Culturel du Tarn : https://81.agendaculturel.fr/


Cadeaux "Made in Tarn" : 3 boutiques d'Artasanat pour toute la famille
AU GRE DU VENT : rue Peyrolière - Centre ville Albi (81)
LE SHOP : rue Sainte Claire - Centre ville Albi (81)
NULLE PART AILLEURS : rue Portal -  Centre ville Gaillac (81)

Cadeaux engagés :
Protection des océans :
https://seashepherd-shop.com/fr/

Solidaire : Un livre acheté = 4 repas distribués AUX RESTOS DU COEUR https://www.restosducoeur.org/7e-annee-consecutive-de-mobilisation-pour-la-chaine-du-livre-la-nouvelle-edition-de-13-a-table-est-disponible/

Cadeaux pour les enfants : BIOVIVA est une marque de "JEUX QUI FONT DU BIEN" et fabriquée en France !!!
https://www.bioviva.com/fr/

bioviva-le-jeu

On emballe tout dans du tissu, façon "furoshiki". C'est une technique japonaise traditionnelle de pliage et de nouage du tissu utilisée pour l'emballage de cadeaux et le transport de divers objets du quotidien. Un blog qui vous montre un "pas à pas" illustré : https://lesmondaines.com/furoshiki/

DIY FUROSHIKI, L’ART D’EMBALLER LES CADEAUX ZÉRO DÉCHET

Joyeuses préparations à tous !
Marssac'IN existe pour partager vos idées : n'hésitez pas à nous les envoyer...



Posté par Anne P_ à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

14 novembre 2020

Zéro déchet au jardin?

Plus besoin d'aller à la déchetterie!

Sont considérés comme "déchets verts" toutes les coupes de végétaux produits par l'entretien de nos jardins et parcs (feuilles mortes, tontes de gazon, tailles de haies et d'arbustes, résidus d'élagage, déchets d'entretien de massifs...). Mais de nos jours, peut-on encore les traiter comme des déchets, puisque nous avons les connaissances et le savoir-faire pour les réutiliser?

R E V A L O R I S E R

6 pratiques indispensables au jardin :

Le compostage

L’agglo d'Albi subventionne des composteurs individuels (400 ou 600 l) à installer au fond du jardin. Vous pouvez en faire la demande en cliquant sur ce lien : https://www.grand-albigeois.fr/460-acquerir-un-composteur.htm#par2411

La paillage

Le broyage

La Mairie de Marssac sur Tarn (81) s'est engagée, aux dernières élections (2020), à acheter un broyeur collectif : interrogez la pour savoir où en est ce projet (accueil@marssac-sur-tarn.fr)?

Haie sèche

Potager lasagne

Le mulching

 

Autrefois, les particuliers, les entreprises ou les exploitants agricoles brûlaient les déchets verts, sans savoir que cela provoque une pollution de l'air par émission de particules, cancérigènes et toxiques pour l'homme et l'environnement. Cette pratique du passé, ne gêne pas seulement le voisinage par ses nuisances olfactives et ses fumées, elle est aussi nuisible pour la biodiversité. Il est donc bien normal, qu'à présent, les feux soient interdits sur notre commune de Marssac pour le bien et le respect de tous.

La Mairie de Marssac (81) nous informe à ce sujet :

 

Sources :

https://www.grand-albigeois.fr/1477-reglementation-du-brulage-des-dechets-verts.htm

https://www.aujardin.info/fiches/que-faire-residus-tonte-gazon.php

https://www.editions-larousse.fr/livre/potager-en-lasagnes-remettez-en-une-couche-9782035926869

https://www.plantezcheznous.com/blog/utiliser-feuilles-mortes-jardin/

 

 

 

Posté par Anne P_ à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,